Le plug-in Flash ainsi que l'activation du javascript est nécessaire pour visualiser cette animation.

Passer en-dessous ou en dessus ?

Certaines villes répondent à ce type de problème en se dotant d'une ligne de métro. Pratique, rapide, fiable et très direct, le métro permet de s'affranchir de toutes les contraintes. Il est même devenu un symbole de l"urbanité" et de transports publics modernes.

Ce type de projet n'est cependant pas réaliste dans le contexte morgien. Tout d'abord, parce que la demande n'est pas suffisante : pouvant transporter entre 4'000 et 10'000 personne par heure et par sens, un métro n'est utile que lorsque le nombre de voyageurs est suffisamment important. Ensuite, parce que trop cher : les 100 millions de CHF par kilomètre dépensés pour le métro m2 ne se justifieraient pas dans l'Ouest morgien.

Dès lors, pourquoi ne pas dépasser en dessus ? Les métrocâbles (télécabines urbaines) constituent des alternatives de plus en plus utilisées dans les villes du monde entier. Londres, Barcelone, Rio, New-York et Brest ont toutes fait le choix de se doter d'un transport urbain par câble. Et la région morgienne pourrait bien mettre en place un tel système.

Son faible coût d'exploitation et son efficacité incontestable en font en effet une option très intéressante pour enrichir l'offre TP actuelle et future. Un métrocâble permettrait de désenclaver l'Ouest morgien en s'affranchissant de ces coupures urbaines.

Actualité

lundi 19 décembre 2016

Vincent Jaques présidera la région - La Côte

Vincent Jaques, syndic de Morges a été élu à l'unanimité président de Région Morges, jeudi 8 décembre, par le groupe de...

dimanche 30 octobre 2016

Un air de montagne en ville - Migros Magazine

Les constructions de transports publics par câble dans les villes d'Amérique latine font aujourd'hui des émules en Europe. Y...

Agenda

sep
30

2ème Conférence régionale des 11 communes de Région Morges